Développer une culture du risque intégrée à son territoire

Notre société face aux risques

Face à des risques naturels, peu prévisibles et souvent peu contrôlables, les citoyens n’agissent pas de façon rationnelle : leurs émotions, des biais cognitifs ou des connaissances erronées peuvent les conduire à ignorer ou rejeter les mesures ou les bons comportements à adopter.

 

Une évaluation difficile

Les risques perçus par les citoyens ne correspondent pas aux risques réels : ils peuvent être surestimés ou sous-estimés, y compris après une catastrophe.

Biais cognitifs

Des procédures et des règles

Les bons comportements comme les procédures peuvent être ignorés, mal appliqués ou combattus par les individus qu’ils sont sensés protéger face aux aléas.

réactance

Sécurité alimentaire, sanitaire, etc.

Les liens entre risques sociétaux et dynamiques de groupe sont nombreux : paniques collectives, rejet des discours officiels, complotisme, etc.

influence sociale

Qu'est ce que la culture du risque ?

Développer la culture du risque c’est s’appuyer sur le tissu social du territoire et ses atouts afin de mobiliser l’ensemble des acteurs face au risque.

 

« Une bonne intégration de la culture du risque doit permettre une transmission facilitée de connaissances expertes vers les réseaux et les individus. Elle doit aussi permettre d’assurer le maintien de comportements de protection sur le long terme. Enfin, en rendant ces comportements plus accessibles, elle réduit l’anxiété des individus et leur tendance à se tourner vers des stratégies d’évitement ou des comportements inadaptés. » 

Plus d'informations dans l'espace blog

Ilots de chaleurs

Les plus exposés ne sont pas forcément ceux qui ont accès aux solutions techniques. La multiplication des épisodes de chaleurs extrêmes met aussi en évidence le cumul des vulnérabilités sociales et géographiques sur notre territoire.

Cumul de vulnerabilités

Tempêtes et inondations

Nos expériences ne sont pas toujours en accord avec la réalité. Des événements récurrents et de faible intensité, aux conséquences limitées, peuvent abaisser la vigilance et diminuer l’attention accordée aux messages ou aux comportements clés.

Faux sentiment de sécurité

Changements climatiques

L’inexorabilité et l’impuissance face aux changements climatiques actuels favorisent le désinvestissement, le déni ou la portée des discours climatosceptiques, jugés plus rassurants.

Mobiliser et maintenir l'engagement

Envie d'en faire plus sur votre territoire ?

J'accompagne vos initiatives et vous conseille.

Diagnostic du territoire

Bien connaître son territoire, ses enjeux et ses habitants est la clé d’une initiative ou d’une démarche réussie. C’est pourquoi je réalise des enquêtes et diagnostics territoriaux.

Montage d'ateliers et communication

Bien communiquer, convaincre et mobiliser sur le long terme sont des objectifs complexes qui nécessitent de cibler les bons formats et les messages clés afin de donner plus de visibilité et de portée à vos ateliers, événements ou initiatives, au-delà des seuls convaincus.

Afin d’informer et de monter en compétence citoyens et acteurs des territoires, je propose régulièrement des conférences et des formations. N’hésitez pas à parcourir le catalogue de formations ou à suivre mes actualités pour connaître les dates des prochains événements.